Est-ce qu’un voyage au Mexique est-il dangereux ?

Est-ce qu’un voyage au Mexique est-il dangereux ?

 

Le Mexique est longtemps considéré comme un pays à risque en ce qui concerne le monde du Cartel et le développement des réseaux de drogue. C’est pourquoi peu de touristes s’y rendent pour les vacances ou pour un court séjour. Cependant, il existe certaines zones qui sont épargnées par cette violence. Le Mexique all inclusive semble être le moyen de passer un agréable moment.

 

Bien s’informer avant de voyager au Mexique

 

Le Mexique est un pays du continent Amérique sur sa partie Nord. Malgré les bonnes choses qu’on raconte sur lui, il figure tout de même parmi les pays à risque. En raison de la forte présence du Cartel, toutes formes d’activités touristiques sont à déconseiller. On peut s’y rendre pour un voyage d’affaire de quelques jours ou bien pour d’autres raisons plus personnelles mais le Mexique est une terre de violence, de drogue et d’homicide. C’est pourquoi, il est toujours utile de s’informer avant d’envisager un départ vers cette destination. Mais voyager au Mexique est-il dangereux ? Quelle que soit la saison, il est conseillé de se rapprocher des Etats limitrophes ou vers des zones plus touristiques comme dans celle de la péninsule de Yucatan. Ainsi, il ne faut pas rester longtemps dans le centre du Mexique, là où les risques sont plus élevés.

La péninsule du Yucatan, un refuge pour les visiteurs

Si l’on veut profiter pleinement de son voyage au Mexique, on doit partir en direction de la péninsule du Yucatan. Il s’agit d’une station balnéaire et donc, une zone plus sûre que la Mexique qui est dangereux pour les touristes. Selon une source officielle, le taux d’homicide au Yucatan en 2017 était largement inférieur à celui du Mexique. Ainsi, il est important de prendre certaine précaution avant de partir et de se méfier des zones connues pour les trafics de drogue. D’ailleurs, la péninsule de Yucatan est composée de plusieurs Etats dont la plus sécurisée et la plus fascinante est Tulum à Quintana Roo.

La rédaction

Rédigé le 2020-05-19

Autres articles